Interview. Anthony Colette (Danse avec les Stars) sur ses débuts dans la danse à 18 ans : « On me disait que j’étais trop vieux »

Depuis trois saisons à présent, Anthony Colette, 24 ans, fait partie des danseurs de Danse avec les Stars sur TF1. Un recrutement – fruit de très grosses concessions – qui a bien évidemment changé sa vie. Entretien.

Ton parcours sportif en quelques mots ?

Je fais du sport depuis tout petit car j’ai beaucoup de sportifs dans ma famille. J’étais surtout branché foot et sports de combat. Puis, j’ai découvert Danse avec les stars à la télévision. Je me suis dit : « C’est ça que je veux faire ».

L’un de tes plus gros challenges ?

Je me souviens, à 18 ans, je me suis rendu dans plusieurs écoles de danse pour m’initier. On me disait toujours la même chose : « ce n’est pas possible ». Pour eux, j’étais trop vieux. Puis à force de courage et de détermination, je suis tombé sur un professeur de l’école de danse Barbieri à Aubagne qui m’a regardé danser. Il m’a dit : « Tu as des facilités. Si tu m’écoutes correctement, dans quatre ans tu es un champion ». Et quatre ans plus tard, j’intégrais Danse avec les Stars.

Ta danse préférée ?

Le jive ! D’ailleurs, je suis spécialisé dans les danses latines.

Le nombre d’heures d’entraînement minimum pour devenir un bon danseur ?

Il faut s’entraîner tous les jours, tous les week-ends, même pendant le jour de l’an (Rires !). Quand je faisais de la compétition c’était minimum 6 heures par jour. Je me tuais à la tâche avec mon ancienne partenaire.

Une bonne résolution pour les prochains mois ?

Je vais reprendre la boxe car j’adore ça.

 Un secret inavouable ?

J’ai zéro hygiène alimentaire (Rires). A l’époque, quand je dansais, je n’avais pas d’argent donc parfois il m’arrivait de ne pas manger pour payer mes cours. Maintenant, c’est vrai que je fais plus attention mais je ne me prive de rien. Bien évidemment, je ne vais pas manger McDonald’s tous les jours mais je mange ce que j’aime. La clé, c’est l’équilibre.

L’une de tes décisions les plus courageuses ?

J’avais été contacté par Danse avec les Stars deux ans avant de démarrer cette aventure. J’avais 20 ans et j’avais refusé parce que je ne me sentais pas assez prêt. Mes parents n’avaient pas compris car j’avais des problèmes d’argent. Mais je voulais être meilleur. Et deux ans plus tard, j’ai été repéré par un chasseur de têtes en compétition puis contacté sur les réseaux sociaux. Ma vie a réellement changé depuis ce jour.

Un conseil à donner pour réussir ?

Il faut croire en soi. Il faut aussi s’en donner les moyens.

Un petit rituel ?

Souvent, le matin je me lève et je marque sur un papier tout ce que je veux réaliser dans la vie. Avant, je le faisais tous les matins et tous les soirs, maintenant je le fais un peu moins et je devrais m’y remettre. Ca te permet de te recentrer et savoir ce que tu veux. Tous les projets qui m’arrivent je les ai voulus consciemment ou inconsciemment. Pour moi tout se passe dans le cerveau. Tu attires ce dont tu as besoin.

Une récente critique à ton égard ?

Beaucoup de gens ont été choqués que je lance ma propre marque de vodka. Il faut pourtant savoir qu’en parallèle des entraînements, je reste un jeune de 24 ans qui s’amuse de temps en temps avec ses amis !

Le parcours d’Anthony Colette est à retrouver dans son livre, Danse avec tes rêves.

Publié par

Le premier média numérique consacré au #sport #fitness et basé sur l'#échange.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.