Arrêter de fumer grâce aux méthodes naturelles? Oui, c’est possible !

La France compte près de 16 millions de fumeurs selon le site tabac-info-service. Et chaque mois de janvier ou rentrée de septembre, c’est la même chose. On promet à ses proches que nous allons réussir à décrocher. Sauf qu’après plusieurs jours, la tentation de s’en griller une est présente. Pour se sevrer avec succès, il est parfois bon d’avoir recours à certaines méthodes douces et naturelles.

Certains fumeurs tentent l’hypnose. Marine nous explique comment s’est déroulée sa séance. « Mon rendez-vous a duré une heure », nous confie-t-elle. Dans les premières minutes, l’hypnothérapeute s’entretient avec le patient pour déterminer ses liens de dépendance, son environnement professionnel et privé, ses motivations et ses craintes. « J’ai été très réceptive et ça s’est très bien passé », s’enthousiasmait-elle. En sortant du cabinet, la jeune femme a ressenti les premiers effets. « Je me suis endormie et j’ai fait des rêves bizarres dans lesquelles des cigarettes géantes m’empêchaient d’avancer dans la vie. Je me suis dit que c’était une sorte de signe que mon cerveau avait été réceptif à la séance ». Finalement, son arrêt de la cigarette n’aura pas duré longtemps. Aujourd’hui, Marine a recours à la cigarette électronique, qui est selon elle une méthode « plus efficace».

De son côté, Floriane a totalement décroché grâce à une seule séance d’hypnose. « L’hypnothérapeute m’avait expliqué comment elle allait procéder. J’étais consciente de tout. A vrai dire, je ne pensais pas pouvoir arrêter. Je n’étais pas convaincue avant de rentrer dans le cabinet. J’espérais que ça me fasse au moins diminuer mais je suis ressortie sereine et convaincue que la cigarette n’avait pas sa place dans ma vie. Avant ça, j’avais tenté l’acupuncture, l’homéopathie, les patchs et les gommes sans succès », nous révèle celle qui fumait depuis quinze ans. D’après l’association française pour l’étude de l’hypnose, le pourcentage de réussite est de 72% dans le premier mois . Après 6 mois, le chiffre baisse à 35 – 40%.

La lithothérapie est également un bon remède pour arrêter de fumer d’après Morgan Lithsandre, lithothérapeute depuis près de 10 ans dans la région toulousaine. « L’améthyste va vous aider en cas d’addiction. Elle pourra aider à un sevrage. J’ai vu quelques personnes arrêter de fumer juste avec une améthyste dans leur poche h24 », nous explique-t-il. Certaines huiles essentielles aident également à décrocher. Vous pouvez opter pour l’orange douce, la mandarine ou encore la menthe poivrée.

Chaque individu réagissant différemment, il est impossible de garantir que ces méthodes seront efficaces pour chaque fumeur. Le mieux étant de mettre toutes les chances de votre côté en combinant ces différentes astuces.

Publié par

Le premier média numérique consacré au #sport #fitness et basé sur l'#échange.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.