L’interview fit de Valentin Léonard : « Je fais pas mal d’écarts »

Sur son compte Instagram, Valentin Léonard ne se prive jamais de dévoiler des clichés illustrant ses muscles saillants et sa silhouette zéro défaut. Un corps qu’il a acquis en s’entraînant de manière rigoureuse depuis plusieurs années. Néanmoins, ce dernier s’octroie quelques écarts. Un mode de vie équilibré dont il nous parle. 

Si la beauté est considérée comme subjective, Valentin Léonard met tous ses fans d’accord. Le jeune homme est très régulièrement félicité pour sa silhouette de rêve sur les réseaux sociaux. Sur Instagram, le chéri de Rachel Legrain-Trapani poste de nombreuses photos sur lesquelles il dévoile ses muscles et abdos ultra-dessinés. Quel est son secret? « Je fais beaucoup de musculation, de la remise en forme et un peu de course », nous explique-t-il. Des entraînements qu’il s’applique à pratiquer 5 fois par semaine. 

« Le sport me permet de transformer la fatigue mentale en fatigue physique »

L’histoire d’amour entre Valentin Léonard et le sport ne date pas d’hier. Depuis tout jeune, l’influenceur est passionné de sport et surtout de foot. Peu à peu, il va se tourner vers la musculation qu’il ne pratique pas seulement pour le « côté physique ». « C’est quelque chose dont j’ai besoin. Ça me permet de transformer la fatigue mentale en fatigue physique et moi je sais que j’ai besoin de me dépenser, de me défouler, c’est un cumul des deux », précise-t-il. Côté alimentation, Valentin Léonard – souvent en déplacement – s’octroie souvent des « écarts« . « Pour l’instant, je ne ressens pas les effets donc on verra avec le temps », lâche celui qui a conscience d’être aidé morphologiquement.

Son repas préféré ? Le petit déjeuner. « Je ne me prive jamais car en général on se dépense après.  Ça m’arrive de manger des pains au chocolat, de manger un peu tout mais le mieux ,c’est de faire des omelettes pour avoir un rapport en protéines ». Le reste de la journée, il se tourne vers la viande blanche pour continuer à fournir à ses muscles des protéines. Son conseil à tous ceux qui souhaiteraient lui ressembler ? «  Être régulier dans les entraînements, être bien conseillé car quand on débute la musculation et qu’on ne connaît pas du tout c’est un peu compliqué ». Et faire un minimum attention à l’alimentation, « c’est 70% du résultat final », rappelle-t-il. 

Publié par

Le premier média numérique consacré au #sport #fitness et basé sur l'#échange.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.